Tour des Canadiens: frénésie au bureau des ventes

Canadian tour: frenzy at the sales office

(Montreal) Those who bought a condo in the Tower of the Canadians, this week, have faced some pressure. Almost all apartments have found a buyer, they learned of from the outset. Interested parties have had to decide quickly as to any hesitation, they ran the risk that someone else put their hands on the coveted housing.

What is exactly? Tomorrow, a few additional floors will go on sale for 500 customers in line, who will also meet with Guy Lafleur. How much precisely? Impossible to know with certainty.

«Much good units will be available, ensures Daniel Peritz, Senior Vice President, in Canderel, one of the developers of the project with the Corporation Cadillac Fairview, the real estate Fonds de solidarité FTQ and the Club de hockey Canadien.» A few floors will then go on sale. I cannot say how many. We will take a decision by Saturday.”

Tuesday last worms 2: 00 p.m. in the Office of the sales, the small red dots next to each of the apartments left no doubt: everything was sold. The two condos available an hour before were no longer. Other apartments were however to return to the market if customers changed mind within the 10-day grace period or if they were not given their funding, it said. And today, we added five studios in the 11th floor and three of the four floors still available (the 41st, 42nd and 43rd), each composed of 16 apartments, would be put up for sale.

Mr. Peritz is less categorical. “You need these three storey for sale, he said Wednesday in a telephone interview. We have planned the Saturday event to accommodate people who have registered online and have good units for sale. And it is expected to have still on 24 November, for the opening of the Office of the sales to the general public. Those who are afraid to be out of choice and do not want to wait to 24 November can still register online. It is not too late.”

As of Wednesday, “not far from 40 floors” had been offered for sale, said Mr. Peritz. “Everything is not sold”, has taken care to point out.

A certain interest

The project undoubtedly raises great interest, attracting a large number of potential buyers. Leaving the Tower of Canadian sales office, Tuesday, Muhabbat Ismailova was enthusiastic. She promised to come back Saturday with her husband, Anvar Ismailov to buy a 600-square-foot condominium apartment. Both have immigrated from the former Soviet Union in 1976 and kept their love for hockey, becoming the Canadian fans. They also followed with interest the career of Russian players in the NHL.

“I think it’s a good investment,” said. I also believe that it will be prestigious to live there. The condo could serve as us a starting point or one of our four daughters could live there. “We will be a family affair!

She appreciates the various advantages offered by the Canadian future co-owners, over a period of 10 years. They will be able, for example, buy a pair of tickets to one part per year on a priority basis, participate in a skating session of two hours for two at the Bell Centre, take advantage of special offers on pairs of tickets for performances at the Bell Centre and participate in Raffles that will see players closely.

“It is a unique opportunity to be able to approach the Canadian players, said Ms. Ismailova.”. “It may even cross!

Pietro Esposito, meanwhile, has been the acquisition of a 904-square-foot apartment on the 23rd floor, from which there will be an unobstructed to the St. Lawrence River. Owner of the Italian restaurant Il Campari Centro, located near the Bell Centre is happy to participate in the adventure.

“No other project is pasted like this at the Bell Centre while being connected to the Montreal underground and metro”, says the restaurateur, who settled in 1996 street of the mountain to take advantage of the proximity to the amphitheatre and was witness to the metamorphosis of the district.

“For us, the Canadian is very important, he said. Montreal, begins to wake up, there is a lot of life, here. This is why I believe make a good investment. I’ll see in three years, once construction completed, what I will do with the condo. Its value would have increased.”

Large terrace and swimming pool

The Tower of Canadians, which will include two separate volumes (the a tour to Mount Royal) and the other to the River, was designed by the architects of Cardinal Hardy and Martin Marcotte/Beinhaker, IBI group-affiliated agencies. Built in a single phase, it will be counted 520 apartments (including 20 penthouses).

As the building rises above the metro, it will be impossible to dig for underground parking. Eight-storey above-ground parking will be thus built over a floor commercial, at the level of the avenue of the Canadians of Montreal, where should be installed the new sports bar resto of the Canadians.

The floor above parking lots will be dedicated to the common areas. A large terrace with an outdoor swimming pool and a barbecue area will be thus built on a portion of the roof of the parking lot. There is also (among others) a spa rain water jets, an elaborate fitness center and a reception room.

As the sales proceed smoothly, the construction scheduled to start next spring. The price of apartments which will go on sale Saturday, with an area ranging from 474 to 978 sq ft, become available this day there. Condo fees, for their part, were not revealed.

Info: www.tourdescanadiens.com

***

(Montréal) Ceux qui ont acheté un condo dans la Tour des Canadiens, cette semaine,  ont fait face à une certaine pression. Presque tous les appartements ont  trouvé preneur, ont-ils appris d’entrée de jeu. Les intéressés ont donc  dû se décider rapidement, car à la moindre hésitation, ils couraient le  risque que quelqu’un d’autre mette la main sur le logement convoité.

Qu’en est-il exactement? Demain, quelques étages supplémentaires seront mis en vente à l’intention des 500 clients inscrits en ligne, qui viendront aussi rencontrer Guy Lafleur. Combien précisément? Impossible de le savoir avec certitude.

«Beaucoup de bonnes unités seront disponibles, assure Daniel Peritz, vice-président principal, chez Canderel, un des promoteurs du projet avec La Corporation Cadillac Fairview, le Fonds immobilier de solidarité FTQ et le Club de hockey Canadien. Quelques étages seront alors mis en vente. Je ne peux dire combien. Nous prendrons une décision d’ici samedi.»

Mardi dernier vers 14h, dans le bureau des ventes, les petits points rouges à côté de chacun des appartements ne laissaient aucun doute: tout était vendu. Les deux condos disponibles une heure auparavant ne l’étaient plus. D’autres appartements risquaient toutefois de revenir sur le marché si des clients changeaient d’idée à l’intérieur de la période de grâce de 10 jours ou s’ils n’obtenaient pas leur financement, a-t-on précisé. Et aujourd’hui, a-t-on ajouté, cinq studios au 11e étage et trois des quatre étages encore disponibles (les 41e, 42e et 43e), qui comptent chacun 16 appartements, seraient mis en vente.

M. Peritz est moins catégorique. «Il reste plus que ces trois étages à vendre, a-t-il indiqué mercredi, lors d’une entrevue téléphonique. Nous avons planifié l’événement de samedi afin d’accueillir les gens qui se sont inscrits en ligne et disposer de bonnes unités à vendre. Et on prévoit en avoir encore le 24 novembre, pour l’ouverture du bureau des ventes au grand public. Ceux qui ont peur de ne plus avoir de choix et ne veulent pas attendre au 24 novembre peuvent encore s’inscrire en ligne. Il n’est pas trop tard.»

En date de mercredi, «pas loin d’une quarantaine d’étages» avaient été mis en vente, a spécifié M. Peritz. «Tout n’est pas vendu», a-t-il pris soin de préciser.

Un intérêt certain

Le projet soulève indéniablement un grand intérêt, attirant un grand nombre d’acheteurs potentiels. En sortant du bureau des ventes de la Tour des Canadiens, mardi, Muhabbat Ismailova était enthousiaste. Elle se promettait de revenir samedi avec son mari, Anvar Ismailov, pour acheter un appartement en copropriété d’environ 600 pi2. Tous deux ont immigré de l’ex-Union soviétique en 1976 et ont conservé leur amour pour le hockey, devenant des fans du Canadien. Ils suivent aussi avec intérêt la carrière des joueurs russes dans la LNH.

«Je pense que c’est un bon investissement, a-t-elle indiqué. Je crois aussi que ce sera prestigieux de vivre là. Le condo pourrait nous servir de pied-à-terre ou encore, une de nos quatre filles pourrait y habiter. Nous en ferons une affaire de famille!»

Elle apprécie les divers avantages offerts par le Canadien aux futurs copropriétaires, sur une période de 10 ans. Ceux-ci pourront, par exemple, acheter de façon prioritaire une paire de billets pour une partie par année, participer à une séance de patinage de deux heures pour deux au Centre Bell, profiter d’offres spéciales sur des paires de billets pour des spectacles au Centre Bell et participer à des tirages qui permettront de voir les joueurs de près.

«C’est une possibilité unique de pouvoir approcher les joueurs du Canadien, estime Mme Ismailova. On pourra peut-être même les croiser!»

Pietro Esposito, de son côté, a déjà fait l’acquisition d’un appartement de 904 pi2, au 23e étage, duquel il aura une vue dégagée vers le fleuve Saint-Laurent. Propriétaire du restaurant italien Il Campari Centro, situé tout près du Centre Bell, il est heureux de participer à l’aventure.

«Aucun autre projet n’est collé comme celui-ci au Centre Bell tout en étant relié au Montréal souterrain et au métro», précise le restaurateur, qui s’est installé en 1996 rue de la Montagne pour profiter de la proximité de l’amphithéâtre et a été témoin de la métamorphose du quartier.

«Pour nous, le Canadien est très important, précise-t-il. Montréal, de plus, commence à se réveiller, il y a beaucoup de vie, ici. C’est pourquoi je crois faire un bon investissement. Je verrai dans trois ans, une fois la construction complétée, ce que je ferai avec le condo. Sa valeur devrait alors avoir augmenté.»

Vaste terrasse et piscine

La tour des Canadiens, qui comprendra deux volumes distincts (l’une tournée vers le mont Royal et l’autre vers le fleuve), a été conçue par les architectes des agences Cardinal Hardy et Martin Marcotte/Beinhaker, affiliées au Groupe IBI. Construite en une seule phase, elle comptera 520 appartements (dont une vingtaine d’appartements-terrasses).

Comme l’immeuble s’élèvera au-dessus du métro, il sera impossible de creuser pour réaliser des stationnements souterrains. Huit étages de stationnement hors-sol seront donc construits au-dessus d’un étage à vocation commerciale, au niveau de l’avenue des Canadiens-de-Montréal, où devrait s’installer le nouveau resto-bar sportif des Canadiens.

L’étage situé au-dessus des stationnements sera consacré aux espaces communs. Une vaste terrasse avec une piscine extérieure et une aire pour le barbecue seront ainsi aménagées sur une portion du toit du stationnement. On y trouvera aussi (entre autres) un spa à jets d’eau de pluie, un centre de conditionnement physique élaboré et une salle de réception.

Comme les ventes avancent rondement, la construction devrait débuter le printemps prochain. Les prix des appartements qui seront mis en vente samedi, d’une superficie variant de 474 à 978 pi2, seront connus ce jour-là. Les frais de copropriété, de leur côté, n’ont pas été dévoilés.

Info: www.tourdescanadiens.com

Danielle Bonneau – La Presse

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s