Conseils pour faire augmenter la valeur de votre maison

(Québec) Que vous souhaitiez mettre en vente votre maison sous peu, ou qu’un tel projet soit à plus long terme, il y a des incontournables pour que votre demeure prenne de la valeur. On ne parle pas d’une plus-value énorme, mais de travaux ou de rénovations qui vous permettront d’augmenter un peu le prix de vente, de laisser peu de place à la négociation, et de vendre rapidement. Tout ne passe pas par le home-staging, l’arrangement floral et le gadget à la mode. Et si la couche de peinture de rafraîchissement a du bon, on peut aller plus loin.

 

1. Pas de quartiers pour les pièces-clés

Ne lésinez pas sur la cuisine et la salle de bains. Pour les acheteurs, ce sont les pièces qui font souvent pencher la balance vers le oui ou le non. Il ne s’agit pas d’investir une grosse somme et de refaire complètement les pièces «au goût du jour». Procédez par touches judicieuses. Changez la robinetterie, surtout si elle est vieillotte et dans un état douteux. Optez pour des modèles au design passe-partout. Des comptoirs de cuisine neufs peuvent faire un bon effet, à condition d’avoir choisi une matière et une couleur qui plaisent au plus grand nombre (le comptoir de bois est souvent gagnant). Refaites les joints de silicone autour de la baignoire, des lavabos, et assurez-vous que l’entretien de base des lieux est fait. Dans la tête d’un acheteur, une maison présentant des failles dans l’entretien global est une maison recelant des problèmes. Si vous avez une cuisine spacieuse, l’achat d’un îlot peut faire toute une différence. Dans la salle de bains, l’installation d’un système de ventilation efficace et l’ajout d’une douche indépendante (à condition d’avoir l’espace et le budget) sont appréciés.

2. À bas les tapis

S’il vous en reste, ôtez-les et installez du bois flottant ou du bois franc, essence et couleur de bois neutres. Attention à la céramique, tous les goûts sont dans la nature.

3. Des «wow» à l’arrivée

L’entrée, c’est le premier coup d’oeil, et elle reflète souvent le reste de la maison. Assurez-vous que la porte soit en bon état. Si elle ne l’est pas, rénovez-la ou changez-la. Encore une fois, tenez-vous-en au neutre. Assurez-vous que les coupe-froid sont efficaces et bien installés. S’il y a lieu, changez quelques marches, quelques barreaux de la galerie du perron.

4. Investir dans Les fenêtres

La fenestration est un gros morceau du gâteau lors de l’achat d’une maison. Un acheteur sera rassuré si les fenêtres sont relativement récentes, encore plus si elles sont encore sous garantie et que vous avez la facture. Si votre maison a de vieilles fenêtres de bois peu efficaces, il serait bon d’investir et d’en changer. Si vous vendez dans 10 ans, cet investissement sera encore à votre avantage. Et si, lors du changement, vous décidez d’agrandir une fenêtre, lors de la vente, il sera temps de mettre en avant la luminosité ainsi gagnée. Par contre, si vous vendez sous peu, ne vous engagez pas dans une telle dépense. Assurez-vous toutefois que le silicone autour des fenêtres soit bien posé et entretenu, que toutes les composantes soient en bon état et procédez aux réparations nécessaires. L’acheteur va certainement faire baisser le prix en constatant que les fenêtres seront à remplacer. Ayez sous la main la soumission récente d’un vitrier pour appuyer votre argumentation en cas de négociation.

5. Un nouveau toit

La toiture est l’autre gros morceau du gâteau. Si le toit est vieux, abîmé, il vaut mieux le changer et augmenter le prix de la maison en conséquence. Et gardez les factures! Vous ne serez pas gagnant en soi puisque vous faites une dépense qui est ajoutée, au dollar près, au prix de vente. Mais vous achetez la paix : si le toit est trop défectueux et que l’acheteur est aux prises avec des fuites, il risque de frapper à votre porte pour se plaindre. Ou si vous convenez ensemble que le toit est à refaire, l’acheteur pourrait bien demander une baisse de prix conséquente qui ne sera pas à votre avantage.

6. Bonjour les détails

Si votre maison est ancienne, il faut en faire ressortir le cachet, mais que l’intérieur ne donne pas une impression de vieillot. Attardez-vous aux détails qui risquent de faire grincer les dents des acheteurs. Par exemple, si les portes ferment mal, réparez, sablez, repeignez ou changez-les. Idem pour les poignées. Cela donnera une touche de modernité et une unité appréciables.

La décision d’entreprendre des travaux n’est pas toujours facile à prendre, d’autant plus quand on s’apprête à mettre sa maison en vente. Mais il faut retenir que faire des travaux intelligents coûte souvent moins cher que négocier.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s